L’année des méduses !?

3a8650688543c7cf77001221ee05bb3d-vendee-attention-les-meduses-sont-de-retour-sur-le-littoral

Très jolies au large de nos cotes, dans les aquariums du centre de la mer, elles sont aussi très redoutées par les baigneurs que nous sommes . Cette année pourrait voir le retour des méduses sur nos cotes .

Depuis plusieurs semaines déjà il n’est pas rare de voir certaines d’entre elles sur le sable de Stella Plage, Boulogne notamment …En cause les courants chauds et les conditions météos .Récemment un banc de méduse a été aperçu au large d’Audreselles .Pas de panique pour autant !

11439493
PHOTO ILLUSTRATION

Des brulures douloureuses qui démangent !

Que faire si vous êtes piqués ?

La première chose à faire est de sortir de l’eau, et se mettre au repos. En aucun cas il ne faut désinfecter avec de l’alcool !

  • D’abord, retirez les éventuels filaments qui peuvent s’être collés à la peau, avec un gant ou une pince, utiliser également du sable mouillé en frontant légèrement l’endroit touché avec l’objectif de retirer les filaments éventuels.
  • Puis, il faut absolument rincer la lésion abondamment, à l’eau de mer : “Après une brûlure de méduse, il reste des petites cellules invisible sur la peau, qui continuent à délivrer du venin. Il faut donc rincer pour les faire partir. Il ne faut pas désinfecter avec de l’alcool médical, car il y a trop de lésions”
  • Si possible, “on peut éventuellement mettre de l’eau vinaigrée ou de l’eau citronnée, bien diluée”, conseille le spécialiste. “Tous les deux sont des acides, qui améliorent un petit peu l’état de la piqûre, mais en dehors de ça, il n’y a rien à faire”, ajoute-t-il. Le plus important est de rester au repos et toucher le moins possible.Les postes de secours en sont généralement équipés.
  • En cas de malaise ou de gonflement continu, n’hésitez pas à contacter un médecin. Si la piqûre a eu lieu sur le visage, rincer immédiatement les yeux avec du sérum physiologique et consulter en urgence.

En revanche, Oubliez le remède de grand-mère consistant à uriner sur la zone concernée, cela ne sert à rien, et peut même aggraver la situation.

( Journal des femmes – photos illustration )

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0
Déjà 596 lecture(s) de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles